noun_Uterus_3331302_edited.png

DROITS ET SANTÉ SEXUELS ET REPRODUCTIFS

Garantir à chaque femme le respect de ses droits sexuels et reproductifs et la liberté de choix concernant son propre corps.

Parler librement de sexualité en Afghanistan est très souvent considéré comme culturellement impensable. En conséquence, de nombreuses femmes et filles ne reçoivent que peu ou pas d'éducation sur leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs. Ainsi, quand adviennent les expériences tels que la puberté, les menstruations, les premiers rapports sexuels, la grossesse, l'accouchement ou la ménopause, celles-ci ne sont pas accompagnées.  

Le système de santé peu développé et la difficulté pour ces femmes d’accéder à ses services de soins les rendent par conséquent plus vulnérables aux grossesses non désirées (et donc aux avortements non sécurisés), aux maladies sexuellement transmissibles, à la violence, aux abus et aux maladies mentales. 

L'Afghanistan est donc l'un des endroits les plus dangereux au monde pour accoucher, avec l'un des taux de mortalité maternelle les plus élevés de la planète.  

des naissances sont supervisées par un professionnel de la santé qualifié. Ce chiffre s'aggrave dans les zones rurales

À l'échelle nationale seulement 20 % des femmes reçoivent le minimum recommandé de 4 visites de soins prénatals

En moyenne, les filles afghanes manquent 3 à 4 jours d'école par mois à cause de leurs règles, ou 32 jours par année scolaire

En réponse au manque d'éducation sexuelle en Afghanistan, Afghanistan Libre met en place un programme d'éducation complète à la sexualité à destination des femmes et des filles adolescentes dans les zones rurales. Mené pas une sage-femme qualifiée, ces sessions de sensibilisation mensuelles visent à doter les femmes et les filles adolescentes de connaissances, d'aptitudes et d’attitudes qui leur donneront les moyens de s’'épanouir (dans le respect de leur santé, de leur bien-être et de leur dignité), de développer des relations sociales et sexuelles respectueuses, de réfléchir à l'incidence de leurs choix sur leur bien-être personnel et sur celui des autres et, enfin, de comprendre leurs droits et de les défendre tout au long de leur vie. 

Afghanistan Libre fournit également des services essentiels et permet aux futures mères les plus vulnérables et isolées de bénéficier d'un parcours de soins et de services de qualité tout au long de leur grossesse, de leur accouchement au post-partum.  En 2020:

650

femmes et filles adolescentes ont reçu une éducation complète à la sexualité

88

femmes enceintes ont bénéficié de soins prénatals, obstétriques et/ou postnatals de qualité

NOTRE PARTENAIRE

lindanorgrovefoundation.png

“My name is Maharja and I am attending the health and education sessions at Abdullah Bin Omar HEC (Health and Education Center), I am also a patient of the midwife. I went to see the midwife 4 times during my pregnancy: 3 times before the birth and once after. I have always followed her advice. The midwife’s consultations were very effective for me because this is my first child. I had a normal childbirth, so I was very happy. Thanks to the midwife, I live happily with my baby.”

"Je m'appelle Maryam et je participe aux sessions de santé et d'éducation au HEC (Health and Education Center) Abdullah Bin Omar, je suis également une patiente de la sage-femme d'Afghanistan Libre. Je suis allée voir la sage-femme 4 fois pendant ma grossesse et une fois après. J'ai toujours suivi ses conseils. Les consultations de la sage-femme ont été très efficaces pour moi car c'est mon premier enfant. J'ai eu un accouchement normal, j'étais donc très heureuse. Grâce à la sage-femme, je vis heureuse avec mon bébé."